Profils – @Pavillon Blanc

artists: Pauline Zenk, Emilie Brout & Maxime Marion, Johanna Benainous & Elsa Parra, Jean Boite Editions

institution: Pavillon Blanc Henri Molina, Colomiers | France

when: 03.02.2018

www.pavillonblanc-colomiers.fr

Cette exposition fait l'hypothèse qu'à l'ère numérique, les profils pourraient constituer un nouveal art du portrait. "Profils" comme identités sociales, comme pseudo, traverstissement, voire double vie... Les artistes de cette exposition composent une galerie de portraits et tracent ainsi les contours de ce que serait notre identité numérique.

Identifié à ses débuts comme un espace qui permettrait de s’inventer une autre vie et de s’émanciper de nos déterminismes, internet apparait aujourd’hui comme un espace paradoxal. Un espace ou le surf reste facile mais laisse place à la surveillance; un espace où la notion d'identité est chmaboulée, entre selfies, profils facebook, photos intimes exposées en public. A travers des pratiques telles que la photographie, la vidéo, la peinture et l'édition, ces artistes font notre portrait à l’ère numérique.

Posted in Exhibitions | Leave a comment

Deborderouge – Maison Salvan

artists: Guillaume Rojouan, Pauline Zenk, Sophie Bacquié, A4 Putevie

institution: Maison Salvan, Labege | France

when: 22.11.2017

https://maison-salvan.fr/

Partageant le même atelier du quartier Borderouge à Toulouse, plusieurs artistes acceptent le projet d’une exposition qui se donne à voir selon quatre états successifs. À partir d’une exposition « solo » de Guillaume Rojouan, chacun à leur tour, Pauline Zenk, Sophie Bacquié et A4 Putevie, viennent rendre « toujours plus collective » la proposition. Outre le souhait d’insuffler du « jeu » dans le commissariat, le projet rejoue, à l’aune de l’exposition, les porosités inhérentes à la promiscuité de l’atelier.

Les quatre artistes impliqués dans ce projet véhiculent une pratique qui, directement, documente le réel, le malaxe et le digère. Leurs œuvres découlent parfois de sources tangibles qu’elles soient journalistiques ou historiques. Avec Guillaume Rojouan et Pauline Zenk, les peintures puisent dans des supports, des images existantes, des archives. Ils travaillent avec ces données pour, semble t-il, les oublier, les rendre caduques ou inopérantes et les conduire ailleurs. Les œuvres de Sophie Bacquié racontent les lieux, travaillent la perspective de bâtiments ou de paysages de manière contemplative et racontent des paysages où la trace de l’homme est là : il agit, par construction ou abandon, sur les environnements. A4 Putevie propose des dessins qui semblent relever d’une forme d’instantanéité. Non exempts de poésie sombre, ils semblent insolés par une énergie écorchée, une colère face à une frange du réel fait de domination, d’humiliation, de violence sociale et politique.

Partageant le même atelier du quartier Borderouge à Toulouse, plusieurs artistes acceptent le projet d’une exposition qui se donne à voir selon quatre états successifs. À partir d’une exposition « solo » de Guillaume Rojouan, chacun à leur tour, Pauline Zenk, Sophie Bacquié et A4 Putevie, viennent rendre « toujours plus collective » la proposition. Outre le souhait d’insuffler du « jeu » dans le commissariat, le projet rejoue, à l’aune de l’exposition, les porosités inhérentes à la promiscuité de l’atelier.

Les quatre artistes impliqués dans ce projet véhiculent une pratique qui, directement, documente le réel, le malaxe et le digère. Leurs œuvres découlent parfois de sources tangibles qu’elles soient journalistiques ou historiques. Avec Guillaume Rojouan et Pauline Zenk, les peintures puisent dans des supports, des images existantes, des archives. Ils travaillent avec ces données pour, semble t-il, les oublier, les rendre caduques ou inopérantes et les conduire ailleurs. Les œuvres de Sophie Bacquié racontent les lieux, travaillent la perspective de bâtiments ou de paysages de manière contemplative et racontent des paysages où la trace de l’homme est là : il agit, par construction ou abandon, sur les environnements. A4 Putevie propose des dessins qui semblent relever d’une forme d’instantanéité. Non exempts de poésie sombre, ils semblent insolés par une énergie écorchée, une colère face à une frange du réel fait de domination, d’humiliation, de violence sociale et politique.

Posted in Exhibitions | Leave a comment

Bricodrama – Atelier Borderouge

artists: Pauline Zenk, Sophie Bacquié, Chad Keveny, A4 Putevie, Guillaume Rojouan, Lucile Martinez, Nicolas Robilliart et Marie Morel

associations: Atelier Borderouge, Toulouse | France

when: 28.9.2017

@: 67 chemin pujibet, toulouse

http://bricodrama.art

à l’Atelier Borderouge, ce n’est pas un whitecube ni un espace qui court, pas collectif pour deux sous même si on est nombreux. C’est sale, pas accueillant mais c’est à nous !

Posted in Exhibitions | Leave a comment

Grand prix d’Occitanie d’Art Contemporain

Award Winners !!

artists: Pauline Zenk, Nicolas Daubanes and Pierre Clement

jury: Nicolas Bourriaud et Christian Bernard

associations: Lieu Commun http://lieu-commun.fr et les Sens de l'Art http://lessensdelart31.com, Toulouse | France

Some news from my new Art Residency and upcoming Exhibition! Le Grand Prix Occitanie de l'Art Contemporain. Organized by Lieu Commun et Les Sens de L'Art. It s gonna happen in Lieu-Commun, Artist Run Space , Toulouse, from the 13th of February until the 15th of March (day of the exhibition opening)! My work is going to be about Spanish Migration to France. The other artists in residency are Pierre Clement and Nicolas Daubanes Jdp. !!

Posted in Art Residencies, Awards, Exhibitions, Grand Prix d'Occitanie | Leave a comment